L’invasion du Portugal, décidée par Napoléon en 1807, correspond à un moment décisif de la guerre entre la France et l’Angleterre. Les rares études françaises sur cette question ont traité, pour l’essentiel, des opérations militaires. Celles-ci sont pourtant incompréhensibles sans une explication du contexte géopolitique qui les a motivées.

 

Ce livre s’inscrit dans la grande tradition des ouvrages d’histoire diplomatique, qui ont pour but de montrer la permanence des orientations stratégiques dans l’histoire des relations internationales et de rechercher une explication aux causes génératrices de conflits entre États. Remarquablement écrit par une historienne qui démêle l’écheveau des relations franco-portugaises depuis la fin du XVII e siècle, l’ouvrage constitue une introduction à la connaissance du Portugal, de sa géographie historique, de ses souverains, de son peuple et de ses grands mythes nationaux, ainsi qu’une explication particulièrement pertinente des notables constantes de sa diplomatie jusqu’à nos jours.

 

Nicole Gotteri est archiviste-paléographe, ancien membre de l’École française de Rome et docteur en histoire. Elle est l’auteur d’une biographie du maréchal Soult et d’une étude sur la campagne de Suisse en 1799 .

 

Prix 23 €

Bernard Giovanangeli Éditeur. Paris, 2004.
116 rue de Charenton
75012 Paris