Le 1er Novembre 2008

 

Lettre adressée du Comte Alexandre de Bothuri Bàthory & madame Élaine Bédard

à M. le maire de Paris, Monsieur Bertrand Delanoë



Cher Monsieur le Maire de Paris et distingué homme de coeur,


En soutien à la Pétition pour la Mémoire de l'Empereur organisée par l'Institut Napoléonien Méxique-France et la Société Napoléon Internationale (http://inmf.org/petitionnapparisf.htm), nous joignons nos voix aux distinguées personnes qui nous précédaient et que pleine justice soit rendue à l'Empereur en nommant officiellement l'Esplanade des Invalides " Esplanades Napoléon 1er " et/ou en rebaptisant à son tour formellement la colonne dite Vendôme "colonne de l'Empereur"...

En tant qu'historien et français d'origine et dont la collection d'objets historiques a été présentée de part le monde, cette injustice de la France pour l'un de ses plus brillants sujets m'indignent car Napoléon est le premier Européen avant l'heure et qui a prôné la tolérance religieuse dès le concordat avec le Pape de 1804, libérant les ghettos juifs de Venise et d'ailleurs protégeant les droits de toutes les minorités.

En tant que Grand collectionneur... c'est ce genre d'injustice qui me fait pencher à donner plus tard mes collections à un musée étranger dont le sucrier Egyptien de l'Empereur en Sèvres avec vue de Louxor et d'Éléphantine cf. Exposition du Bard 1999 Brongniart et Sèvres ( le seul en mains privées les autres sont à Fontainebleau) le service pourpre impérial de Cambacérès aux vues d'Italie et fables le plus cher de la manufacture, la tiare de Paul ine Borghèse de Nitot, les tableaux de Nattier, Oudry appartenant à Louis XV et combien d'objets ayant une âme que nous avons rescapé mon épouse et moi-même de mains indignes ou de l'anonymat au prix de sacrifices...

La semaine du 23 octobre nous avons participé en tant que prêteur à l'ouverture de l'aile Napoléon au musée des Beaux Arts de Montréal où le regretté Ben Weider a donné une grande partie de sa collection à la gloire de Napoléon. Je comprends d'avantage son geste maintenant vu l'indifférence du gouvernement français pour réhabiliter la stature de ce géant et de lui redonner la place qui lui convient à côté des militaires comme Alexandre le Grand, Charlemagne, Clémenceau et Charles de Gaulle...

Veuillez croire cher Monsieur le maire, en l'assurance de ma considération respectueuse.


Comte Alexandre de Bothuri Bàthory /Historien
Élaine Bédard/ Vedette de la télévision canadienne CBC-Radio Canada

 

Retour à la rubrique

MONUMENTS