« LES SOLDATS DE LA GRANDE ARMÉE »

de Jean-Claude DAMAMME

Représentant pour la France de la Société Napoléonienne Internationale

Rédigé à partir des seuls souvenirs et mémoires écrits par les acteurs et témoins de l'épopée, ce livre raconte le quotidien d'hommes ordinaires que Napoléon et les circonstances placèrent dans des situations exceptionnelles. (Éditions PERRIN, 76, rue Bonaparte, 75006 PARIS, 438 pages, 149 F).

Le livre vu par :

HISTORIA : "Jean-Claude Damamme a réalisé son étude en se basant sur les écrits de soldats, ce qui en fait bien plus qu'un simple récit historique et lui donne une vivacité dont peu d'œuvres peuvent se vanter. La vie de ces hommes est dépeinte avec tant de réalisme que leur quotidien est presque palpable."

LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ : "Jean-Claude Damamme nous livre la grandeur et la misère, l'obstination de la vie et de la mort, la fidélité et la grogne de ceux qui ont un jour quitté leur petit terroir pour parcourir le continent et écrire, dans la douleur, des pages de l'Histoire de France. Ici, c'est la petite qui fabrique la grande." (Pierre SAMARD).

LE RÉPUBLICAIN LORRAIN : "Les Soldats de la Grande Armée n'ajoute pas un ouvrage de plus aux centaines consacrés aux armées napoléoniennes. Ce sont les acteurs de l'épopée eux-mêmes qui racontent, dans les notes et les carnets laissés à leurs familles, ce que fut leur aventure vécue dans le sillage de l'Empereur. De ces fragments de mémoires improvisés au soir des batailles, enchâssés avec talent par Jean-Claude Damamme, surgissent ces hommes ordinaires confrontés à des privations et à des souffrances inouïes que nous ne saurions concevoir de nos jours." (Claude PUHL).

GÉNÉALOGIE MAGAZINE : "Un ouvrage érudit qui se lit avec agrément et qui restera comme un monument." (Gilles HENRY).

LE PROGRÈS DE LYON : " L'historien fait revivre avec un formidable luxe de détails et de précisions, en faisant la part belle aux témoignages des acteurs, les grandes lignes de l'épopée et les détails du quotidien, le fracas des batailles et la poussière des chemins, l'organisation des campagnes et l'émotion du Grognard." (Jean-Philippe MESTRE).

ENQUÊTE SUR L'HISTOIRE : "L'auteur s'est appuyé sur les centaines de mémoires et de souvenirs laissés par les acteurs des guerres napoléoniennes. Il en possède une pratique sûre qui lui a permis de construire ce récit à la fois très documenté et très critique... Composée façon « patchwork », cette étude est toujours à l'affût de l'anecdote curieuse, exemplaire ou spectaculaire. C'est donc de la bonne histoire, simple (mais bien référencée) allant à l'essentiel : la vie, la souffrance, la mort. Avec des passages très forts comme l'Espagne (l'auteur ne se prive pas, à juste titre, de stigmatiser la fanatisme et la cruauté du clergé) ou la retraite de Russie, et d'autres qui exploitent des aspects un peu oubliés de ces guerres : le sort réservé aux prisonniers, aux femmes, aux blessés. Jean-Claude Damamme a réussi là un récit alerte, intelligent, et en même temps enthousiaste. De la belle ouvrage."

ARMÉES D'AUJOURD'HUI : "Des chapitres du début qui relatent les glorieux faits d'armes aux chapitres de la fin qui décrivent l'insoutenable, on suit pas à pas l'existence de quelques soldats dont on ne pourrait pas même, de nos jours, supporter de regarder - ne parlons pas de la subir ! - la terrible agonie. Dans cette galerie de portraits où les anecdotes fusent, on appréciera singulièrement l'intelligence du plan choisi par l'auteur et son écriture aisée autant qu'inspirée." (Armelle DATIN).