NAPOLÉON BONAPARTE

 

Le Grand Empereur des Français

 

Paul Ducatel & Napoléon Ducatel

 

image de la couverture d'après la peinture de David, l'oeuvre imaginée du grand artiste valaisan, Berthod de Lens, 2000

 

Tome I

 

Éditions à la Carte

 

 

 

 

PRÉFACE POUR UN HÉROS

 

Le nombre d'ouvrages consacrés à Bonaparte puis à Napoléon sont, depuis des lustres, une véritable déferlante. Un monceau d'écrits s'appuient sur des documents écrits, des thèses irréfutables. Puis un nouveau livre voit le jour et remet en question un auteur marri, ou indifférent.

 

La polémique actuelle fait rage sur l'empoisonnement présumé de l'Empereur, prisonnier à Sainte-Hélène. Les uns privilégient la main passionnelle, d'un proche, Montholon, exaspéré par de prétendues infidélités de son épouse Albine avec l'Empereur déchu. Les autres y voient l'ombre de la perfide Albion, qui fut vouée, depuis ses ambitions européennes, à sa perte. Des attitudes récentes prouvent, s'il en était besoin, que l'Angleterre en ce domaine n'a jamais désarmé. L'épopée bonapartiste puis napoléonienne fut donc traitée souvent, maltraitée quelques-fois, avec des fortunes diverses. Puisque beaucoup, et non les moindres, se trouvant quelque propension à réécrire l'Histoire, à leur façon. Le propos de Paul Ducatel ne fut jamais, tout au long de ses ouvrages nombreux de réécrire mais bien au contraire d'illustrer ses époques, ses héros choisis. Il a compris qu'au royaume de l'image, de plus en plus présente, il convenait de choisir, bien à propos, l'iconographie illustrant l'épopée historique du seul véritable génie politique et militaire de notre Histoire de France.

 

Ces tableaux, reproductions, caricatures magnifient plus que les mots des années de gloire, de batailles, d'Histoire grande et petite, de conquêtes, et de mort. Ces clichés, en noir et en couleur, tirés de sa collection personnelle et d'autres sources retracent un destin hors du commun.

 

De plus, certaines caricatures, qu'elles fussent françaises, anglaises, allemandes, annoncent déjà ce que sera la propagande voire la publicité politico-sociale, qui sévit encore plus de nos jours.

 

Mieux encore, certaines gravures cumulatives, à caractère allégorique, augurent ce qui sera bien plus tard, la ... bande dessinée.

 

La qualité de ce nouvel ouvrage réside donc dans l'image judicieusement choisie, que souligne discrètement un court texte. Plus pour le situer que pour l'expliquer. Enfin, afin de ne point tomber dans la polémique à tous crins ou la flagornerie Paul Ducatel s'est décidé à publier des caricatures étrangères vilipendant les actions du grand héros national et disons-le européen ou des images le glorifiant. L'auteur continue ainsi une quête dont il a fait sa philosophie : qu'importe le sujet, chacun doit pouvoir en discuter, donner son opinion, quelle qu'elle soit.

 

En des temps de chasses gardées, de lois contestables, de médias aux ordres, de non-dits, non-pensés. D'impérialisme du correctement politique, où on ne peut, ne doit plus rien écrire qui ne soit supervisé par des dogmes légalement irréfutables, Paul Ducatel rappelle qu'on peut tout publier, tout illustrer. Fût-ce en caricaturant férocement ce "monument" de notre Histoire.

Roger GREZES Professeur d'Histoire Populaire Comparée.

 

NOUVEAU !

"Napoléon Bonaparte, le Grand Empereur des Français", illustrations de sa vie par des gravures et caricatures d'époque

Format 210 x 297mm, 288 pages, 55 Euros + frais de port et emballage

 

Une facture vous sera adressée. Envoi du livre dès réception de votre paiement.

 

Également à votre disposition :

"À l'ombre de l'empereur" journal du valet suisse Noverraz au service de Napoléon de 1809 à 1814.

Format 160 x 220mm, 256 pages, 20 Euros + frais de port et emballage

 

Pour toute information et pour commander :

Éditions à la Carte

4, Avenue de la Gare

CH - 3960 Sierre

tél : 0041 27 451 24 28

fax : 0041 27 451 24 29

e-mail : edition@edcarte.ch

http://www.edcarte.ch