Napoléon - Est-il mort empoisonné?
Copyright 1999

 

Les indices sont trop troublants pour que la question ne soit pas posée; Napoléon a-t-il été assassiné? Ben Weider a mené une passionnante et minutieuse enquête.

Pendant des années, sans rien laisser au hasard comme dans la plus rigoureuse des enquêtes policières, il a passé au crible les témoignages captés sur le vif par les proches de l'Empereur au cours de son exil, où ils ont relaté jour après jour l'évolution de sa santé; il a soumis les mèches de cheveux prélevées tout au long de son séjour à des analyses d'une implacable précision scientifique par le FBI de Washington. Et à la lecture de cet ensemble imposant de documents, le doute s'insinue: Napoléon ne serait-il pas mort empoisonné à l'arsenic?

Un meurtre long, discret, effectué à petites doses à l'instigation du gouvernement britannique, afin de ne pas attirer l'attention de la communauté internationale qu'une disparition trop subite aurait alertée. C'est que sur son rocher, même abandonné de tous mais entré vivant dans la légende, Napoléon gênait encore beaucoup trop. On n'avait encore jamais mené une enquête sur sa mort de façon aussi méticuleuse, avec un tel pouvoir de persuasion.

À la lecture de ce livre palpitant, une leçon s'impose: en Histoire, la connaissance acquise n'est jamais définitive. De nouveaux faits peuvent toujours surgir de l'ombre au point d'ébranler de fond en comble nos convictions.

Lettre du Ministre d'État de la Principauté de Monaco, Son Excellence Patrick Leclercq, adressée à Ben Weider