FONDATION DE LA TROUPE WEIDER



Le 15 juin 2004 à la Cité de l'Énergie de Shawinigan au Québec, une conférence de presse a annoncé la première saison de la Troupe WEIDER qui a vu le jour grâce à la collaboration du Lieutenant Colonel Ben Weider avec le Lieutenant Colonel honoraire du 62e Régiment d'Artillerie de campagne et commandant Jacques Pellan.

Dans le but de promouvoir le régiment, de raviver l'intérêt pour une carrière de réserviste dans la région et de renforcer les liens avec les communautés, Lcol Pellan propose au Lcol Weider la reproduction historique d'un canon de 4 livres français avec des démonstrations tout au long de la saison estivale. Lcol Weider accepte favorablement et le projet se réalise en un temps record.


Les troupes de la compagnie Pierre Boucher sont rassemblés autour du drapeau d'unité pour le protéger contre l'ennemi. Le drapeau, communément appelé les couleurs, est le coeur et l'âme du régiment et des unités du temps. Les couleurs ont toujours gardé cette signification aujourd'hui.



les couleurs tombées et les soldats de la compagnie Pierre Boucher au commandement présentez armes. Le présentez armes est toujours aujourd'hui un salut réservé aux dignitaires comme forme de soumission et de respect. Les drapeaux sont abaissés sous les drapeaux du visiteur. Les armes des soldats sont placées à l'avant et centrées loin du corps. La manière la plus inoffensive de manipuler l'arme puisque le temps de préparation pour tirer serait trop long dans cette position.


La Troupe Weider se compose d'une démonstration de déploiement du canon et un tir à la volée simulant une pleine charge de canon de 4 livres. Cet été, environ 60.000 touristes ont assisté avec beaucoup d’intérêt aux démonstrations de la Troupe qui ont eu lieu en majeure partie à Shawinigan à la le Cité de l'Énergie et à Trois-Rivières au site du vieux port.


Canon Français d'artillerie de 4 livres. Normalement manipulé par un détachement de 6 personnes. Ici avec le détachement, prêt à l'inspection. L'inspection par l'Officier Commandant est encore cruciale de nos jours pour s'assurer que l'arme est entièrement fonctionnelle et produit l'effet désiré en bataille.



le Canon chargé par les membres du détachement. La poudre est placée dans le baril suivi d'un boulet de canon. Le projectile est alors fermement enfoncé dans le baril et prêt pour la mise à feu.


C’est grâce aux généreuses contributions du Lieutenant Colonel Ben Weider, de la ville de Shawinigan, de Trois-Rivières et des gouvernements fédéral et provincial, que le projet a pu se réaliser. Les membres du régiment et leur officier commandant Lieutenant Colonel Pellan remercient tous ceux qui ont contribué à la naissance de la Troupe Weider.


Le Colonel Honoraire Dufresne, du 62 Régiment d'Artillerie de Campagne et ami du Lieutenant-colonel Ben Weider, reçoit du Lieutenant-colonel Pellan, Officier Commandant du Régiment, l'agrafe 4 de la décoration des Forces canadiennes pour ses 52 années dans les Forces canadiennes.