L'histoire officielle a érigé en dogme l'image d'un Napoléon grand capitaine assoiffé de gloire et conquérant insatiable. La réalité est cependant tout autre. L'histoire de Napoléon se résume en fait à l'implacable affrontement idéologique opposant le monde nouveau enfanté par la Révolution à l'ordre monarchique ancien menacé dans son existence. Homme des lumières et génial architecte, Napoléon n'a jamais poursuivi d'autre grande ambition que celle de la refondation sur les ruines de la Révolution d'une France moderne et forte, vivant en sécurité derrière ses frontières naturelles. Mais, épouvantés par l'inéluctable contagion de la démocratie naissante, les monarques européens n'ont eu de cesse, coalition après coalition, d'imposer par les armes à la France sa régression au statu quo ante. Rendant justice à l'Empereur, l'auteur apporte le témoignage irréfutable de sa constante bonne volonté pacifique et fustige à contrario le bellicisme effréné des ennemis de la France.

Cet ouvrage est également en cours d'édition en Russie et aux États-Unis et le sera bientôt en Inde et au Pakistan. D'autres pays s'y intéressent.

***


Le général de Corps d'armée (2S) Michel Franceschi a accompli une brillante carrière militaire dans le corps des parachutistes des Troupes de Marine et les forces spéciales. L'étude de l'histoire militaire inhérente à sa profession l'a conduit naturellement à concentrer son attention sur Napoléon, de surcroît son compatriote corse. Aujourd'hui retiré dans sa thébaïde insulaire, il se consacre entièrement à la relecture de l'histoire napoléonienne.

Il mène ses recherches de pair avec une abondante activité littéraire au sein de la Société Napoléonienne Internationale dont il est le Consultant Historique Spécial.
Témoin de son temps, il est également l'auteur de deux essais aux Éditions Pygmalion Gérard Watelet : en 1998 : La démocratie massacrée Nouvelle Calédonie Témoignage et en 2001 : Corse, la voix de la majorité silencieuse.


Homme d'affaire de stature mondiale, le docteur Ben Weider a su concilier sa débordante activité professionnelle avec la satisfaction de sa passion pour l'histoire de Napoléon.

Philanthrope et mécène, il a fondé à Montréal la Société Napoléonienne Internationale afin d'encourager les études sur l'histoire du grand homme. Il a lui-même publié de nombreux ouvrages traduits en quarante cinq langues.

Sa dernière et éclatante contribution est la démonstration scientifique de l'empoisonnement de l'Empereur à Sainte-Hélène.
Canadien détenteur des plus hautes distinctions honorifiques de son pays, le docteur Weider a également vu ses éminents mérites reconnus par la France qui lui a décerné en 2002 la croix de chevalier de la Légion d'Honneur.

29 €