Prince Charles Napoléon
président de la FECN

Portrait de la Fédération Européenne des Cités Napoléoniennes

 

Napoléon n'est évidemment pas un européen au sens où nous le sommes aujourd'hui.

Il avait certes l'idée que les nations d'Europe - dont les frontières, assez floues, pouvaient comprendre la Russie et même l'ancien empire de Byzance - partageaient des intérêts communs, notamment sur le plan historique, culturel, économique et colonial. Il voulait rassembler les occidentaux et il était un des rares hommes de son temps à connaître personnellement d'autres cultures non occidentales depuis qu'il avait fait campagne en Egypte, en 1799.

Mais sa conception de l'Europe ressemblait davantage à celle de Charlemagne qu'à celle de Jean Monnet et Robert Schuman. Pour lui, elle devait se construire autour de la France et de son empereur, comme elle s'était construite autour de Karolus Magnus dans son empire d'Occident. Ce Charlemagne dont il ne cessait de se réclamer.

Autant dire que le projet était, par construction, voué à soulever les nations qui n'entendaient pas se soumettre et donc portait en lui le germe de conflits. Ce projet est donc bien loin de la présente union des 27 nations européennes bâti autour d'une volonté de paix et de respect mutuel.

Mais les grandes institutions façonnées par Bonaparte sous le Consulat : le Code Civil, le Concordat, une administration moderne, le consistoire juif, directement issus des travaux de l'Assemblée nationale née en 1789 et des idéaux du siècle des lumières, ont été diffusées dans les nations d'Europe par les guerres de l'empire.

Lorsque le régime disparut avec la défaite de 1815 et le traité de Vienne, elles furent pour l'essentiel préservées dans chaque pays et servirent de base à la construction des nations au cours du 19ème siècle, avant de devenir le socle commun sur lequel s'appuiera la construction de l'Europe moderne.

En ce sens, Napoléon peut à juste titre être considéré comme un des pères fondateurs de notre Europe. Il peut faire l'objet d'une vision partagée entre tous les peuples d'Europe, de leur « récit » commun.

C'est la raison d'être de notre fédération. Fondée en décembre 2004, la Fédération Européennes des Cités Napoléoniennes regroupe des communes d'Europe dont l'histoire a été marquée par l'épopée napoléonienne. Elle rassemble à ce jour une quarantaine de cités dans sept pays d'Europe.

Elle a crée en décembre 2006 un Pass Napoléon qui donne aux habitants de chacune des villes des réductions dans les autres villes du réseau. Elle développe de nombreuses actions de coopération culturelle et touristique au niveau européen.

 

Charles Napoléon, Président
de la Fédération Européenne
des Cites Napoléoniennes

 

Adresse postale et coordonnée : 
Ville d'Ajaccio, siège social de la
fédération DGA SEP
73 cours Napoléon
F-20000 Ajaccio
Tél. + 33 (0)4 95 10 63 30
Fax. + 33 (0)4 95 22 25 52

http://www.napoleoncities.org
Email : contact@napoleoncities.com

Langues : Français-Anglais-Allemand-Italien-Polonais- Espagnol

 

 

 

Retour à la rubrique

« AUTOUR DE L'EMPIRE »