Une Fabuleuse Donation Napoléonienne

Ben Weider à son bureau de Montréal entouré
de ses objets napoléoniens

 

Un geste d'une extraordinaire portée symbolique vient de se produire outre-Atlantique. Le docteur Ben Weider a fait don de son incomparable collection napoléonienne au Musée des Beaux-Arts de Montréal, accordant sa préférence à sa ville natale, en concurrence avec maintes autres. Une vaste salle lui sera réservée en exclusivité, destinée à devenir le « Musée Napoléon » le plus important hors de France par les soins compétents et empressés des directeurs Bernard Lamarre et Nathalie Bondil.



Ben Weider à sa résidence tenant la botte de Napoléon

 

Ben Weider a mis plus de cinquante ans et dépensé sans compter pour constituer sa collection, considérée comme l'une des plus importantes de la planète, suscitant partout envie et admiration. Très variée, elle contient, entre autres objets rarissimes, des statues en bronze et en marbre, des tableaux divers et de très nombreux effets personnels de Napoléon 1 er , dont le légendaire chapeau porté durant la campagne de Russie. Notons aussi des mèches de cheveux passées par les mains de George Sand et du maréchal Bertrand.

Ben Weider tient fièrement le chapeau porté
par Napoléon à la campagne de Borodino

Admirateur passionné de Napoléon, le docteur Weider œuvre depuis quarante ans à défendre et à promouvoir la mémoire calomniée de l'Empereur. Généreux mécène, il encourage partout dans le monde les études et les publications historiques sur la période napoléonienne. A cet effet, il a fondé et préside toujours la Société Napoléonienne Internationale (SNI), institution culturelle à but non lucratif, vouée à la connaissance authentique de l'épopée napoléonienne. Présente dans 43 pays, la SNI rayonne dans le monde entier par son site Internet qui est de plus en plus consulté et reçoit actuellement 250 000 visiteurs par mois dans 130 pays. Elle se manifeste également par des partenariats dans nombre de célébrations napoléoniennes.

Ben Weider a publié de nombreux livres sur Napoléon 1 er, dont «  Napoléon est-il mort empoisonné  ? », traduit et imprimé en 44 langues, vendu à plus d'un million d'exemplaires. Aujourd'hui le point d'interrogation du titre n'est plus de mise, l'auteur ayant apporté la preuve scientifique de l'empoisonnement de l'Empereur à Sainte-Hélène. Écrit en symbiose avec votre serviteur, son dernier ouvrage, « Napoléon défenseur immolé de la paix  », connaît actuellement un immense succès aux États-Unis et dans tous les pays anglophones sous le titre « The wars against Napoleon  », il a été également édité en Russie, en Inde, et le sera bientôt en Chine en Corée et en Espagne.

Le dévouement de Ben Weider à Napoléon, au sport et à la santé, lui a valu quatre doctorats honoris, et d'après nos connaissances, il est le seul canadien à avoir obtenu les quatre prestigieuses décorations que sont : l'Ordre du Canada, l'Ordre National du Québec, le grade de commandeur de l'Ordre de Saint-Jean et, on ne peut plus logiquement méritée car fondée par Napoléon, la croix de Chevalier de la Légion d'Honneur, récompensant de surcroît sa contribution reconnue à l'amitié franco-canadienne.

Par vocation, un musée est un conservatoire d'éternité. Fondant le Musée Napoléon de Montréal, la fabuleuse donation Weider va faire se rejoindre dans l'immortalité le héros de légende et celui qui lui aura voué sa vie.

 

par Le général Michel Franceschi / Conseiller Historique Spécial de la Société Napoléonienne Internationale.