COLONEL (ret) RENÉ ÉMILE GUEGUEN (1925-2003)

 

 

En 1996, Émile Gueguen est fait grand officier

de la Légion d'Honneur par Jacques Chirac, président de la France.

 

 

Chers amis, chères amies,

 

C’est avec une très grande tristesse que j’adresse le présent message à tous les membres de la Société Napoléonienne Internationale puisque je dois vous annoncer le décès, samedi le 15 février, de mon grand ami et proche collaborateur, le colonel Émile Gueguen.

 

Émile René Gueguen était un colonel retraité qui a fait une carrière exceptionnelle de sportif de haut niveau et de combattant. Grand officier de la Légion d’Honneur pour faits de guerre réalisés exclusivement dans les grades de lieutenant et de  capitaine. Il avait un esprit chevaleresque qui a été reconnu par tous ses adversaires, Allemands, Vietnamiens et Algériens.

 

C’est lui qui a organisé le saut de quarante Vétérans parachutistes américains à Sainte-Mère-Église le 5 juin 1994 pour le 50e anniversaire de D-Day.

 

Lorsque le colonel Émile Guegeun a été élevé à la dignité de Grand Officier de la Légion d'Honneur, le Président de la République, Jacques Chirac, a tenu à lui remettre en personne les insignes afférentes, le 15 octobre 1996, dans la Cour d'Honneur des Invalides, à l'endroit même où Napoléon avait décoré ses Maréchaux le 15 juillet 1804. Le Colonel Gueguen a reçu 12 croix de guerre.

 

Depuis plus de vingt ans il défendait la mémoire de Napoléon et s’acharnait à éliminer les calomnies dirigées contre l’Empereur. Émile a toujours dit : « Napoléon n’a nullement besoin de légende, il a seulement besoin de vérité ».

 

Émile Gueguen était mon ami. Sa mort laisse un vide immense qu’aucuns mots ne sauraient combler mais qui me pousse à vouloir poursuivre notre combat.

 

En tant que Président de la Société Napoléonienne Internationale, et au nom de tous ses membres, je tiens à offrir mes très sincères condoléances à son épouse, Mme Annie Gueguen, ainsi qu’à leurs enfants, toute leur famille et leurs amis dont nous partageons tous la perte et l’immense chagrin.

 

Pour ceux d’entre-vous qui souhaitez adresser un mot de sympathie à son épouse, vous êtes priés de faire parvenir votre courrier adressé comme suit :

 

Mme Annie Gueguen

A/S Société Napoléonienne Internationale

2875, chemin Bates

Montréal, QC, H3S 1B7

 

Nous verrons à ce qu'il parvienne à destination.

 

Avec ma profonde sympathie,

 

Ben Weider

 

http://www.fncv.com/biblio/grand_combattant/gueguen_er.html

 

 

 

voir aussi la Nécrologie et les articles parus dans le

 

SAN DIEGO UNION TRIBUNE  et le LA JOLLA NEWS

 

Ouest France

 

 

Retour à la rubrique

HOMMAGES