Share  

 

ALERTE À L’ARSENIC ET TAUX D’ARSENIC DANS L’EAU

JUGÉ ACCEPTABLE PAR LE GOUVERNEMENT CANADIEN

 

Les résidents de Terre-Neuve, au Canada, ont été très perturbés d’apprendre que leur eau contenait beaucoup plus d’arsenic que le niveau accepté par le Ministère de la Santé du Canada. Le taux d’arsenic acceptable dans l’eau potable au Canada est de 0.025 parties par million.

 

Les tests d’arsenic indiquaient des résultats de .302 parties par million, soit douze fois plus que le niveau acceptable et cet écart a provoqué une violente protestation de la part de la population.

 

Les tests sur les cheveux de Napoléon, pratiqués en France, montraient un niveau d’arsenic de 38.53 parties par million, soit plus de mille cinq cent fois plus que le niveau actuellement considéré comme acceptable, et le rapport du FBI, montrait un niveau d’arsenic de 33.3 parties par million, et pourtant, quelques historiens résistent encore devant les conclusions des recherches effectuées par Ben Weider.

 

Peut-être que ce rapport, publié dans des centaines de journaux à travers le monde, constituera pour ces historiens napoléoniens un élément de preuve supplémentaire à l’effet que Napoléon a bien été intoxiqué par l’absorption de très hauts niveaux d’arsenic au cours de son exil à Sainte-Hélène. Des niveaux qui ne peuvent d’ailleurs être expliqués par quelque cause naturelle que ce soit.

 

Alerte à l’arsenic

St-Jean, Terre-Neuve – Des résidents d’une petite communauté de Terre-Neuve sont en colère devant le temps que la province a mis pour les informer du niveau 12 fois plus élevé d’arsenic dans leur eau potable que le niveau permis selon les normes canadiennes. Au mois d’août, le Ministère de l’Environnement a procédé à des tests sur le réseau de puits de Harbour Main-Chapels Cove-Lakeview, une communauté de la Baie de Conception située à environ 30 kilomètres au sud-ouest de St-Jean. Les résultats montraient des niveaux d’arsenic atteignant .302 parties par million. La norme canadienne pour ce qui est de l’eau potable est de .025 parties par million. Mais les résultats n’ont été rendus publics que le mois passé. La municipalité n’a informé les résidents des conclusions du Ministère de l’Environnement que le 24 janvier dernier.

(Gazette – 2 février, 2002)

 

RÉAGISSEZ À L'ARTICLE...

 


Retour à la rubrique

EMPOISONNEMENT DE NAPOLÉON